• "OSEZ CHANGER DE POINT DE VUE
    CAR
    L'IMPOSSIBLE D'HIER
    EST
    LE POSSIBLE D'AUJOURD'HUI
    ET SERA
    L’ÉVIDENT DE DEMAIN."

  • N’AIES PAS PEUR !

    N’AIES PAS PEUR !

  • L’UNIVERS EST GRAND

    L’UNIVERS      EST GRAND

  • LA VIE EST PARTOUT

    LA VIE EST PARTOUT

  • ET OUI ON TE CACHE CERTAINES VERITES !

    ET OUI ON TE CACHE CERTAINES VERITES !

  • ALORS LIBERE-TOI ET PENSE PAR TOI-MÊME

    ALORS LIBERE-TOI ET PENSE PAR TOI-MÊME

  • Auteur

    lemysterefurtif

  • ovni

  • CROYEZ-VOUS AUX OVNI ?

    Chargement ... Chargement ...
  • SONDAGE

    SONDAGE

  • ETES-VOUS PRET POUR LE CONTACT OVNI ?

    Chargement ... Chargement ...
  • Catégories

  • Articles récents

UNE VENUSIENNE SUR TERRE

Posté par lemysterefurtif le 25 octobre 2020

UNE VENUSIENNE SUR TERRE dans MESSAGE EXTRATERRESTRE omnec10b

|

En novembre 1991 lors du premier « Congrès OVNI international » en Arizona,

 une jeune femme se présenta  comme étant Omnec Onec,

originaire de la planète Vénus.

|

Elle semblait avoir 35 ans, mais dit qu’elle en avait 439.

|

Son message concernait principalement le développement spirituel et l’Amour universel

mais elle pouvait discuter de n’importe quel sujet,

|

omnec

 Extraits de son livre « Message de Venus »:

|

« Mon nom est Omnec Onec.

Je viens de la planète que vous connaissez sous le nom de Vénus. …

|

Les civilisations solaires

Il existe dans le système solaire des civilisations qui vous sont encore inconnues.

Certaines de ces communautés regroupent des êtres physiques

que vous n’avez pas l’habitude de rencontrer sur la Terre.

|

Il fut un temps, dans notre histoire, où nous étions nous aussi des êtres physiques

et avions des structures sociales similaires aux vôtres.

Les quatre plus anciennes planètes du système solaire sont Vénus, Mars, Saturne et Jupiter.

Vénus est la planète d’origine de ce que vous appelez la «race blanche»,

Mars, celle de la «race jaune»,

Saturne, celle de la «race rouge»

et Jupiter, celle de la «race noire.»

Ces planètes sont toutes plus anciennes que la Terre.

Lorsque celle-ci n’était encore qu’une comète

effectuant ses circonvolutions au sein du système solaire,

elles abritaient déjà des collectivités d’êtres physiques aux structures sociales assez similaires

à celles que vous avez connues et connaissez actuellement sur la Terre.

Une hiérarchie unique contrôlait nos villes et la société était divisée

en deux principales couches sociales :

les ouvriers d’un côté, et les riches et puissants de l’autre.

Nous avons traversé quatre différents stades d’évolution

et de progrès techniques qui nous ont amenés à abandonner cette organisation.

Nous nous sommes finalement rendu compte que nos progrès techniques

et expérimentations avaient gravement atteint l’environnement

et engendré une réaction en chaîne destructrice que nous ne pouvions plus arrêter.

Nous savions que l’existence d’une société physique structurée

était devenue matériellement impossible sur cette planète

et c’est ainsi que nous décidâmes d’émigrer,

emportant avec nous nos connaissances.

Notre savoir fut l’objet d’un partage à l’origine d’une nouvelle vie très simple,

quoique techniquement très avancée.

En ces temps-là, la Terre était une planète relativement primitive,

sans vie humaine proprement dite, mais une très belle planète.

C’est alors que les quatre plus anciennes planètes se mirent d’accord

pour tenter d’y implanter des colonies,

qui devinrent par la suite l’Atlantide, la Lémurie, l

’Égypte et la civilisation Aztèque, telles que vous les avez connues.

Nous conservâmes cependant sur notre planète certaines villes

– mais des villes spirituelles –

car notre environnement avait changé

et les structures physiques passèrent désormais au niveau «astral».

|

L’ héritage terrien

En considérant votre passé historique,

on s’aperçoit que les habitants de ces autres planètes sont les ancêtres

de toutes les races de la Terre.

Tout au long de votre histoire, nous vous avons envoyé des êtres,

guides spirituels, savants et scientifiques,

afin d’affiner la conscience de l’humanité, et ainsi de l’émanciper, de l’élever

- car les premières colonies qui avaient été installées par des êtres hautement évolués

était techniquement très avancées.

Mais des hommes envoyés par la hiérarchie qui contrôlait les autres planètes,

se rendirent également sur la Terre pour essayer d’asservir les humains et de régner sur eux.

Des guerres eurent lieu, et à cause des technologies utilisées,

les destructions furent immenses.

Dans leur lutte pour la survie, les rescapés de ces grandes cultures

se disséminèrent de part et d’autre de la planète

- tout en perdant une grande partie de leur savoir originel.

Au cours des événements historiques, ce savoir leur a été finalement rendu.

Puis il s’est à nouveau perdu lors de l’éclosion de nouvelles civilisations. …

|

Ainsi, de tout temps, bien des livres traitant d’êtres venus d’autres planètes furent écrits.

Le problème est que la Terre est depuis longtemps divisée

en bon nombre de cultures et de sociétés.

Elle est le refuge d’émotions, telles que la colère et l’agressivité,

qui ne nous sont pas familières;

en effet, dans nos sociétés, il n’existe qu’une seule race planétaire

et un seul enseignement spirituel.

Par ailleurs, différentes religions, ainsi que divers niveaux de conscience

cohabitent sur votre Terre.

C’est pourquoi les êtres d’autres planètes ont de grandes difficultés

de communication et de compréhension avec votre humanité.

Ils ne peuvent venir travailler parmi vous que durant un laps de temps très limité.

C’est ce qu’ils font d’ailleurs depuis des centaines d’années.

|

Le temps est cependant venu de modifier la conscience humaine sur la Terre.

Cela est nécessaire pour l’évolution et le progrès de cette planète,

ainsi que pour sa préservation et sa protection.

Les Vénusiens ont donc estimé que la venue d’un de leurs enfants

serait la meilleure chose à apporter à ce monde.

Une meilleure compréhension et une appréciation plus profonde

seraient nécessairement offertes à cet enfant grandissant parmi les humains de la Terre,

et appelé à vivre des expériences similaires aux vôtres. Et ainsi je suis venue…

|

Le tunnel du temps – l’enfant de Vénus

Je vivais sur le niveau astral de Vénus dans une ville appelée Teutonia.

Nous avons la capacité de nous manifester dans un corps physique,

si la nécessité s’en présente.

Mais il nous devient alors impossible de retourner au niveau astral et de continuer à y vivre.

L’une des villes que nous avions préservées au niveau astral,

ainsi qu’au niveau physique, s’appelle Retz.

À l’époque où nous vivions au niveau physique, elle était la capitale de notre planète.

Aujourd’hui, elle sert de site spirituel et de station de transfert entre les niveaux astral et physique,

de telle sorte que nous puissions nous manifester avec un corps physique,

vivre et travailler parmi vous.

|

Lorsque l’on fit appel à moi, j’avais encore une allure d’enfant de sept ou huit ans,

mais en réalité, j’avais déjà vécu 140 de vos années terrestres.

Notre espérance de vie atteint en effet facilement 500 années terrestres.

C’est à ce moment-là que la décision fut prise de m’envoyer sur la Terre,

et j’ai dit : « oui, je le ferai avec plaisir », car cela représentait pour moi une belle aventure!

Sur la Terre vivait alors une petite fille du nom de Sheila

qui avait été ma sœur dans une autre vie pendant la révolution française.

J’œuvrais alors au côté des pauvres contre le pouvoir des aristocrates.

Ces derniers me firent arrêter chez moi. Sheila se rendit en mon nom

et fut décapitée à ma place,

afin que je puisse continuer mon travail.

Dans cette vie présente, je devais donc prendre sa place, au moment même de son décès.

Sa famille m’a donc adoptée à son insu et m’a éduquée en son nom.

Toutes les souffrances et les épreuves que j’ai traversées auraient été siennes

si elle avait dû continuer à vivre.

J’ai pris cette décision de mon plein gré.

Je me suis retrouvée dans une famille qui n’était guère soucieuse de l’argent

ni des convenances ni de bien d’autres choses… ce qui a joué en ma faveur.

Mais grandir et s’instruire au sein de votre société ont occasionné maintes expériences q

ui n’ont pas toujours été très agréables à vivre.

|

Ayant pris la décision de venir parmi vous, je me suis manifesté dans ce corps physique.

Cependant, c’est bien par le truchement d’un vaisseau-mère

puis d’un vaisseau-navette que j’ai été amenée sur la Terre au Tibet,

où j’ai vécu une année dans le monastère du Katsupari.

Je m’y suis habitué à la gravitation terrestre,

apprenant à vivre dans un corps physique tout en me familiarisant à votre environnement.

Ensuite je fus amenée dans cette famille où j’ai été élevée comme leur propre fille,

ce qui m’a permis de m’intégrer à votre société e

t de traverser sans encombre tous les chamboulements émotionnels

occasionnés par cette expérience.

Je suis en effet en mesure de conserver mon savoir

et ma connaissance originels en toute situation,

ce qui m’a grandement aidé à ressentir de la compassion et de la compréhension

au lieu d’éprouver de la colère et de l’agressivité envers ceux qui m’ont fait souffrir.

|

La Fraternité des planètes

Voilà donc comment je suis arrivée sur la Terre,

en provenance de la planète que vous nommez Vénus.

L’enseignement spirituel et les connaissances de différentes races humaines que je vous apporte,

font partie de votre héritage historique.

Et c’est un savoir qui devrait, dès votre naissance, représenter un acquis pour vous. …

|

Ainsi, sur votre planète, les villes, les pays, les états, les cultures, les races

et les religions sont morcelés à l’infini.

Il est patent de constater que, pour ce qui vous concerne,

vous avez oublié que nous sommes tous reliés par l’esprit

et qu’au niveau de l’âme, nous sommes tous égaux :

nous ne possédons rien.

Tout nous est donné aussi longtemps que nous existons.

Notre existence physique n’est qu’un passage,

elle nous sert d’apprentissage et de terrain d’expérience.

On a l’impression que les êtres humains ont oublié tout cela,

et s’acharnent à se limiter les uns les autres

en établissant continuellement de nouvelles séparations.

|

Pourtant, lorsqu’on s’approche de la planète Terre depuis un vaisseau spatial,

on ne peut apercevoir ni régions ni pays ni frontières.

Tout ce que l’on voit, c’est une planète, une planète qui forme une entité unique,

et sur laquelle la vie est accessible à tous les hommes.

|

L’environnement de la planète est très fragile.

Son atmosphère est une mince couche qu’il faut protéger.

Si vous pouviez voir cela vous-mêmes, vous auriez une meilleure compréhension du sujet ;

vous auriez développé une vision accrue sur la nature sensible de cette planète,

et vous en seriez émerveillés:

vous verriez combien il est nécessaire de la protéger et de la préserver,

et vous accepteriez d’y travailler tous ensemble, oubliant vos différences physiques,

et comprenant que nous sommes tous égaux en notre qualité d’âme. …

|

Sur Vénus, nous disposons d’un enseignement condensé,

qui nous apprend que nous sommes par essence des âmes,

et que nos expériences sur le plan physique ne sont que transitoires;

de fait, elles le sont dans chaque incarnation.

L’individualité est une aptitude primordiale,

car vous naissez en tant qu’individu, en tant qu’être.

Chaque âme est créée en tant qu’individu,

et elle demeure individu de toute éternité.

Jamais deux êtres ne feront la même expérience,

et jamais ils ne se ressembleront parfaitement.

Chacun de vous est unique ! …

|

Nous provenons de la Source d’Énergie qu’on appelle Dieu et qui traverse toute chose vivante.

Tous, nous sommes une partie de cette énergie, «une petite lumière» pourrait-on dire.

Au commencement, lorsque nous fûmes créés, nous n’étions pas conscients de notre existence.

Voici un exemple qui vous aidera à le comprendre :

imaginez une centrifugeuse, qui tourne à haute vitesse,

et dans laquelle vous mettez des cailloux, du sable et de l’eau.

Le matériel lourd, en l’occurrence les cailloux, se plaque sur les bords extérieurs.

Cela représente le niveau physique.

Et plus on va vers le centre, plus le matériel solide et dur se fait rare,

pour ne laisser la place qu’à l’air ambiant.

Il y a donc des cailloux, du sable, de l’eau et de l’air.

Le centre où se trouve l’air correspond à Dieu; c’est là que l’âme fut créée! … »

|

(Omnec Onec)

|

 

Laisser un commentaire

 

Audevie |
Leblogdefulvia |
MonsterTBC . Infos |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Monjournal76
| Deboermorgan3q
| Mysteriousdirec01